Résultats du sondage …

Vous avez été très nombreux à voter : 575 !! Cela fait plaisir de voir que tout le monde se sent concerné.

Alors, les résultats …

  • 425 voix pour l’hypothèse 1,  soit 77%
  • 130 voix pour l’hypothèse 2  ( vendredi après-midi libéré), soit  23%
  • 20 nuls.

Comme annoncé lors de notre réunion d’après manifestation, le maire devrait donc voter aux différents conseils d’école en faveur de l’hypothèse 1.

Par contre, nous ne savons toujours pas quel sera le choix du DASEN à propos du 8h30 ou 8h45. Il n’as toujours pas donné sa réponse.

à suivre …

Merci à chacun de votre mobilisation !!

Nous resterons attentifs et vigilants pour que ce changement de rythmes scolaires soit bénéfique pour nos enfants.

 

 

Un questionnaire… notre réponse

La Mairie nous consulte une nouvelle fois quant à l’organisation du semainier :

  • Hypothèse 1 : tous les jours 8h30 (ou 8h45) – 12h00 /14h00 -15h45 (ou 16h00) la décision revenant au Directeur d’Académie, + mercredi matin travaillé.
  • Hypothèse 2 : mêmes horaires qu’aujourd’hui + mecredi matin travaillé + vendredi après-midi libéré.

 

La première hypothèse

Elle reprend le semainier discuté, négocié par les différents acteurs, voté par les parents et présenté par la mairie à l’Inspection académique qui l’a adopté. Elle reprend les grandes conclusions de la Conférence Nationale sur les Rythmes Scolaires de 2011.

Dans l’intérêt de nos enfants, cette organisation permet d’avoir :

  • des journées d’apprentissage réduites (45 mn de classe en moins par jour),
  • des temps d’apprentissage répartis plus favorablement, en matinée, quand l’enfant est le plus concentré.
  • des horaires réguliers sur toute la semaine.

Les activités périscolaires (ou la garderie) seront mieux étalées sur la semaine.

Les associations de Venelles ont déjà déposé des dossiers avec ce type d’organisation. La mise en place en sera facilitée.

La possibilité de choix des parents de laisser, ou non, les enfants aux activités périscolaires est conservée. Pas de coûts supplémentaires forcés induits. Cela conserve aussi la souplesse de pouvoir pratiquer une activité extrascolaire plus facilement dans la semaine.

 

La nouvelle proposition de la Mairie (hypothèse 2) …. 

En premier lieu, l’utilisation du nouveau décret n’est pas justifiée car Venelles avait déjà adopté son organisation.

Cet assouplissement prévu n’est possible que dans le cadre d’un projet périscolaire de qualité qui n’existe pas à Venelles ; à ce jour, nous n’avons aucune certitude quant à la mise en place des activités péri-scolaires, les consultations avec les associations n’ayant pas été faites dans ce sens.

  • Ici, les journées d’apprentissage restent de 6 heures comme actuellement. Elles ne sont pas raccourcies comme le prévoyait la réforme.
  • La coupure de 2,5 jours sera néfaste pour la reprise des apprentissages le lundi matin.

 

Et qu’allons nous faire de nos enfants le vendredi après-midi ?

La Mairie nous annonce : Plus simple ! Plus efficace ! Plus souple ! Pour qui ?

S’ils restaient en garderie, quelle fatigue et donc quel risque accru d’accident !

S’ils font, finalement, des activités, vont-ils les enchaîner pendant 3 heures ? Lesquelles (et pour les maternelles) ? Comment trouver, simultanément, autant d’intervenants pour occuper les + de 800 enfants de Venelles ?

Dans quels locaux ? Ceux des associations ? Dans ce cas, comment organiser les trajets pour tous les enfants de Venelles sur la même après-midi ?

Comment mettre en place en 3 mois, une organisation radicalement différente, alors que la précédente, plus simple, a déjà nécessité 18 mois ?

Et enfin à quel coût ?

Trop de questions restent non réglées.

A terme, l’école deviendra payante, la plupart des parents n’ayant pas la possibilité de récupérer leur enfant le vendredi après-midi. Pour beaucoup, il faudra payer pour le mercredi après-midi et pour le vendredi après-midi.

Le choix n’existe plus : l’activité périscolaire devient obligatoire.

 

Appliquons, pour l’année qui vient, le semainier n°1, validé ensemble.

Evaluons-le et revoyons alors ses points forts et ses faiblesses.

L’école doit être, avant tout, le lieu des apprentissages fondamentaux

pour tous les enfants, gage de réussite et d’égalité.

C’est dans ce sens que nous avons tous travaillé depuis 18 mois.

 

Ces principes nous guident pour choisir le semainier n°1.

 

 

Les élus de 2 Fédérations restent, bien entendu, à votre disposition pour toutes informations complémentaires. N’hésitez pas à les solliciter !

Signez la pétition qui circule dans toutes les écoles 

déjà plus de 370 signatures
La mairie soumet au vote des conseils d’école une nouvelle organisation de la semaine scolaire où le mercredi matin remplacerait le vendredi après-midi qui se transformerait alors en garderie payante sans ateliers périscolaires !!!
Cette proposition, sans consultation préalable, va à l’encontre de l’intérêt des enfants, des votes des conseils d’école, de ceux des parents et de l’organisation déjà adoptée.

 

Faisons respecter le vote des parents, appliquons la réforme dans le sens de l’intérêt des enfants :
Temps d’apprentissage plus court et activités périscolaires de qualité 
(pour rappel : 5h15 d’enseignement par jour + 3h le mercredi matin).
SIGNEZ La PETITION POUR QUE LE VOTE DES PARENTS SOIT RESPECTE !

Rythmes scolaires

Beaucoup de choses se sont passées cette semaine… Voici le compte-rendu de notre dernière réunion avec la Mairie.

Vendredi soir, après notre mobilisation de jeudi, le maire accompagné d’élus et des fonctionnaires chargés du dossier sur les rythmes scolaires a reçu les deux fédérations de parents d’élèves, pour expliquer son nouveau positionnement.

Le maire, après nous avoir rappelé que nous avions bien travaillé ensemble pendant plus d’un an pour élaborer une nouvelle organisation pour nos enfants, nous a expliqué qu’il avait, en un quart d’heure de réflexion, décidé de tout changer pour se saisir de la nouvelle organisation rendue possible par le dernier décret publié, soit une après-midi entière libérée.

Il nous a confirmé qu’il n’avait à cette heure pas de projet d’activités périscolaires pour occuper cette après-midi, qui serait donc transformée en garderie payante (avec du personnel qui devra être recruté).
Nous lui avons rappelé que cette nouvelle organisation n’était destinée qu’aux communes qui n’avaient pas encore réussi à définir un projet, alors que nous nous étions mis d’accord sur une organisation qui allait dans l’intérêt de l’enfant (apprentissage allégé et concentré sur les matinées, journées régulières, temps libéré rempli par des activités périscolaires de qualité). De nombreuses associations avaient d’ailleurs fait des propositions pour l’emploi du temps adopté.

Or nous avons bien insisté sur le fait que l’organisation proposée est tout le contraire de cela et risque qui plus est d’être accidentogène pour les enfants (5 heures au moins de garderie, quel risque d’énervement !). De plus l’école devient de fait payante pour quasiment tous les parents.

Nous lui avons donc dit notre opposition et lui avons proposé de retirer son projet du vote des conseils d’école puisque les représentants de parents sont unanimes et sont soutenus par plus de 300 parents pétitionnaires en moins de 24h. Le choix d’une nouvelle organisation ne pouvant se faire qu’après l’évaluation de celle qui avait été décidée tous ensemble.

Il a refusé et a proposé une consultation de tous les parents pour leur demander leur avis directement.
Il nous a dis qu’il se rangerai a l’avis des parents suite a cette consultation.

Nous actons de ce fait, et sommes fortement déçus que notre représentation de parents d’élèves se trouve ainsi délégitimée lorsque notre opinion va à l’encontre de celle du maire.
Evidemment, nous vous invitons à tous voter contre la nouvelle organisation proposée par la mairie et nous ferons de même lors des conseils d’école.

 

Les autres documents seront publiés dans le week-end.